MUSICS COURS

Notions préliminaires en Musique 5. Apprendre avec nous

Les gammes musicales et leurs constructions

Notions préliminaires en Musique 5. Nous revenons encore pour continuer avec la liste des gammes musicales et leurs constructions. Et ce la dernière laisson sur les gammes.

Notions préliminaires en Musique 5

Gamme heptatonique

C’est quoi une gamme heptatonique? est celle dans la quelle l’octave est divisée en sept notes principales. La occidentale est fondée sur les gammes heptatoniques ( Do- Ré- Mi- La- Sol- La- Si).

Gamme chromatique

La gamme chromatique est un ensemble de douze notes comprenant les sept notes principales de la gamme diatonique et cinq intermédiaires. Définissant douze intervalles rigoureusement ou sensiblement égaux dans une octave ( Do- Do # – Re- Re # – Mi- Fa- Fa # – Sol- Sol # – La- La # – Si- Do).

Gamme de pythagore

La gamme de Pythagore (ou gamme pythagoricienne) est une gamme chromatique dont les douze intervalles sont définis par le cycle de quintes. C’est la gamme toujours utilisée pour chanter, dans une mode majeur ou mineur.

A lire aussi
Notions préliminaires en Musique 4. Apprendre avec nous

Gamme des physiciens

La gamme de physiciens ou gamme naturelle est une gamme chromatique. Dont les douze intervalles sont définis par le choix de certains harmoniques de la note fondamentale. Ce choix peut varier, mais dans la pratique, la gamme de Zarlino est souvent considerer comme la gamme par excellence.

Gamme de Zarlino ( zarlinienne)

La gamme de Zarlino est une gamme naturelle particulière, qui privilégie harmoniques. Dont la fréquence relative par rapport à la note fondamentale est un nombre  fractionnaire. Ne contenant que des puissances de 2,3 et 5 au numérateur au dénominateur.

Gamme par tons

La gamme tempérée comporte 12 démi-tons, par conséquent  la gamme par tons divise l’octave en 6 tons ( à partir de Do: do- ré- mi- fa# – sol# – la# – do). Cette gamme présente la particularité de na pas comprendre l’intervalle de quinte juste.

Gammes octatoniques

les gammes dites <octatoniques ou diminuées> sont basées sur la gamme chromatique tempérée. Elles alternent tons et demi-tons et comportent de ce fait huit notes. Cette symétrie dans la répartition des intervalles fait que seulement deux modes peuvent exister: celui qui commence par un demi-ton,et celui qui commence par un ton.

A lire aussi
Notions préliminaires en Musique 3. Apprendre avec nous

Elles font partie des << modes à transpositions limitée>> d’Olivier  Messiaen. La répétition du couple ton1/demi-ton implique également le nombre de transposition pour chacun de ces modes est limiter à trois. En effet une gamme octatonique transposée à la tierce mineure redonne les notes de départ.

  • le mode <<demi-ton/ton>> 1/2 1 1/2 1 1/2 1 1/2 1

Il est très fréquemment utilisr dans le jazz, notamment pour << sortir de la tonalité>> sur certains accords de  7eme de dominante (notamment V 7 9+13).

  • le mode << ton/demi-ton>> 1 1/2 1 1/2 1 1/2 1 1/2

Il ressemble à une gamme mineure et a la particularité d’avoir une dominante altérée. On trouve ce monde dans le 3eme mouvement de la suite.

Gammes déctaniques

  • mode bi-pentatonique

Echelle de sons constituée par la superposition (avec deux notes communes) de deux hexaphones à la composition intervallique identique. Transposable sur tous les degrés chromatiques, elle est utilisée par son inventeur.

Exemple: deux hexaphones: do- do# – ré- mi- fa- fa# et fa- fab- sol- sib- si. ces deux hexaphones ont deux notes communes fa et fa#. La composition intervallique est identique: 1/2ton, 1/2ton, ton, 1/2ton, 1/2ton. Elle est nom rétrogradable.

A lire aussi
Notions préliminaires en Musique. Apprendre Avec Nous [Partie 1]

On obtient donc: do- do#- re- mi- fa- fa#- sol- la- si b- si dont la composition intervallique est la suivante:  1/2ton, 1/2ton, 1/2ton, ton, 1/2ton,1/2ton.

On remarque l’absence de deux sons (mi b et la b ). De plus, le système bi-pentaphonique interdit la superposition des deux notes communes aux deux hexaphones (ici, fa et fa# ). Le compositeur dispose  donc de 10 notes mélodiques et de 9 notes harmonique. Le grand intérêt du mode bipentatonique est d’offrir un fonctionnement modulatoire très comparable à celui du système tonal mais dans un univers sonore non tonal.

Notions préliminaires en Musique 5

On continue dans le chapitre suivant

 

Afficher plus

David NAMWIJIMA

Un jeune passionné de l'informatique et de la musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer